Organisation forestière 


La commune de Hauteville fait partie du 3ème arrondissement forestier dirigé par l’ingénieur forestier François Bossel, et de la corporation du triage forestier de «La Berra», dont le premier Président est le syndic de La Roche, Joël Brodard.

Responsables
 
Responsable communal
Bernard Bapst
026 915 39 07 ou 079 292 50 57
Forestier de triage
Bernard Magnin
079 218 96 07 
Ingénieur forestier
François Bossel
026 305 23 64

Service des forêts et de la faune
Rte du Mont Carmel 1
Case postale 155
1762 Givisiez                Tél. 026 305 23 43  -  Fax 026 305 23 36

Corporation du triage forestier de « La Berra »

Le jeudi 6 mars 2008, à Villarvolard, a eu lieu l’assemblée constitutive de la corporation du triage forestier «La Berra». Sont membres de cette nouvelle corporation les quatre communes de Corbières, Hauteville, Pont-la-Ville et La Roche. La corporation de triage a pour but principal de faciliter et d’améliorer la gestion des forêts appartenant à chacun de ses membres. Elle fonctionne selon le principe de la gestion individuelle par propriétaire. Dans ce système, chaque membre reste propriétaire de ses surfaces, décide des travaux à réaliser sur ses propriétés et tient sa propre comptabilité forestière.

♦  Statuts de la corporation du triage forestier de « La Berra »
 
Commune
Surfaces
forêts exploitables
Exploitations moyennes
2004 - 2006
Corbières
  263 ha
  1'591 m3
Hauteville
  206 ha
  1'435 m3
Pont-la-Ville     88 ha      662 m3
La Roche   490 ha   6'421 m3
Total 1'047 ha 10'109 m3

Ce n’est pas seulement pour gérer de façon plus rationnelle les forêts, pour augmenter l’exploitation du bois, pour favoriser l’utilisation du bois indigène, notamment pour la construction et le chauffage, pour entretenir les forêts, en particulier les forêts protectrices, et pour garantir l’aspect social et le développement de la biodiversité, mais également pour répondre à la loi sur les forêts que le district de la Gruyère est désormais organisé en onze corporations distinctes de triage forestier.

La loi fédérale sur les forêts précise en effet que le territoire du canton est divisé en arrondissements forestiers (le canton de Fribourg en compte 6), dirigés chacun par un ingénieur forestier. Chaque arrondissement est lui-même divisé en triages forestiers, placés chacun sous la responsabilité d’un forestier de triage.

Quant à la loi cantonale, elle exige que chaque triage forestier forme une corporation de triage avec une organisation juridique appropriée. Et pour convaincre les communes réticentes à perdre une part de leur autonomie, il est précisé que les subventions seront désormais versées uniquement aux corporations forestières constituées.



Haut de la page