Règles d'entretien pour propriétaires d'immeubles


En cas de fortes précipitations, les sapeurs-pompiers sont souvent appelés pour pomper de l’eau suite àune inondation due à un refoulement ou à des conduites bouchées.

De tels ennuis peuvent être facilement évités par les propriétaires s’ils procèdent à un entretien régulier. D’ailleurs, l’art. 58 du CO (Code des obligations) spécifie que

«Le propriétaire d’un bâtiment ou de tout autre ouvrage répond du dommage
causé par des vices de construction ou par le défaut d’entretien».


A quels points devez-vous être attentifs ?

  • Le drainage qui récolte les eaux de pluie et les eaux souterraines au pied des fondations de votre maison devrait être purgé une fois par an. Pour cela, introduire de l’eau sous pression pendant 20 minutes par les pipes de rinçage situées le long des façades.
  • Des grilles sont généralement posées en bordure ou au centre des places pavées ou goudronnées de votre habitation, de même qu’à l’entrée du garage ou d’autres locaux situés au niveau du sol. Ces grilles ou drains font aussi office de dépotoirs. Pour que l’eau s’écoule correctement, il est nécessaire de les vider régulièrement.
  • Les chéneaux du toit et leurs crapaudines doivent être débarrassés des feuilles et autres dépôts deux à trois fois par an, mais surtout pendant l’automne.
  • Les gouttières et tuyaux de descente doivent être vérifiés pour repérer les joints lâches, pour rattacher les éléments qui ne seraient plus fixés à la maison et pour s’assurer que l’eau s’écoule loin des fondations.
  • Les raccords, de même que les joints de dilatation, sont souvent exécutés en silicone. Il y a lieu de les contrôler et de les faire réparer dès qu’ils n’adhèrent plus correctement.
  • Les portes extérieures ont peut-être travaillé. Assurez-vous qu’elles sont toujours bien étanches, et au besoin changez le calfeutrage et le coupe-froid. Cela vaut aussi pour les fenêtres, les sauts-de-loup et autres sorties d’abri.
  • Les conduites d’eau extérieures doivent être vidangées pour l’hiver afin d’éviter le gel.

Si les pompiers doivent intervenir suite à une non observation de ces règles d’entretien, le Conseil communal se réserve de facturer les frais qui en découlent.

En cas d’intempéries, et pour ne pas encombrer le Centre d’engagement et d’alarme de la Police cantonale (CEA) par de trop nombreux appels 118, nous recommandons aux personnes qui demandent l’intervention des sapeurs-pompiers de ne pas rappeler le 118 à plusieurs reprises, une fois que leur message a été enregistré. Selon l’importance de l’événement, cela peut naturellement prendre un certain temps jusqu’à ce que les pompiers soient chez vous, mais nous vous prions de faire preuve de patience.

Règles d'entretien édictés par l'ECAB (à télécharger)





Haut de la page